A1 – Bibliographie

Planning des cours : 16 Heures : 8 séances (TD) de 2 heures. Examen terminal lors de la dernière séance (et probablement un ou deux petits exercices « courts » à mi-parcours.

Programme et objectifs : Connaître l’histoire et l’origine de la bibliographie. Mesurer toute la place qu’elle occupe aujourd’hui dans vos futurs et différents métiers. Connaître les normes de présentation bibliographiques utilisées dans le milieu universitaire et dans les milieux professionnels. Découvrir et utiliser les outils (moteurs et bases de données) permettant de réaliser des bibliographies.

Pourquoi ce cours : Parce que.

Cours 1 :  19 Octobre :

  • INTRODUCTION
  • Définitions de Charles Mortet et LN Malclès
  • Notions historiques (bibliomanie VS bibliographie)
  • Objectif bibliographique : sauver de l’oubli les travaux du passé puis, faire connaître travaux du présent
  • Conditions nécessaires : dépôt légal, bibliographie nationale française
  • Rappel sur la « littérature grise », aujourd’hui principalement accessible via le net (actes de colloques, rapports, etc …)
  • FAIRE SA BIBLIOGRAPHIE
  • Typologie : Signalétique, Analytique, Critique
  • Présentations : Chronologique, Alphabétique, Systématique
  • Critères qualitatifs : diversité des supports, actualité du recensement
  • Quelques exemples :
  • Rappel : A minima, les bibliographies que vous présenterez à l’IUT seront des bibliographies : signalétiques, présentées de manière alphabétique, et comportant TOUJOURS 2 (ou 3) rubriques (Ouvrages et monographies, Articles et revues, Sites Internet)
  • TROUVER ET CONSTRUIRE DES BIBLIOGRAPHIES
  • A partir de bibliographies cachées
  • A partir de bibliographies spécialisées
  • Aspects méthodologiques :
    • Plan d’orientation bibliographique (POB) : Pistes d’investigation
    • aspects gestion de projet (coûts, délais, besoin réel du commanditaire)
    • Problématisation (?) et travail sur les mots-clés
    • « Idéal bibliographique » : information PERTINENTE (notion à géométrie variable selon les publics), ACCESSIBLE (physiquement et intellectuellement), NOUVELLE (là encore, selon le sujet)
    • Démarche : définir le thème (extensions et restrictions), définir les termes (extension et restriction), proposer un POB

POUR LE PROCHAIN COURS : m’envoyer par mail des exemples de biblio/disco/sito/filmo-graphies (autres que celles des sites de la BPI et de la BnF 🙂

Cours 2. 2 Novembre

  • Les « approches » : Approche cumulative (fil d’Ariane), Approche systématique (raisonnée) => cf cours de recherche documentaire.
  • Les Sources
  • Primaires, secondaires, tertiaires
  • Les outils bibliographiques
  • Ouvrages de référence immédiate :
    • Encyclopédies
    • Collections encyclopédiques
    • Compléments d’encyclopédies & Annuaires d’événements
    • Annuaires statistiques
    • Dictionnaires spécialisés (historiques, thématiques – ex : dictio biographiques, et dictio bibliographiques spécialisés ( art, culture, cinéma …) – , linguistiques …)
  • Les Répertoires bibliographiques
    • Instruments d’acquisition (Biblio nationale française, Electre)
    • Outils d’identification rétrospectifs
    • Ouvrages anomymes et pseudonymes
    • Banques de données (Exemple : DocThèses. Voir à la BU et sur le site de nantes)
  • Notions de droit d’auteur (et exemples de plagiat) : Plagiat et droit d’auteur. Notion de Fair Use. Exception bibliothèque, enseignement et recherche
  • NORMES DE PRESENTATION :
  • impératif de cohérence et de clarté

Cours 3 : 9 Novembre

  • Les différents types de bibliographie :
  • selon le type : signalétique, analytique, critique,
  • selon la couverture temporelle : courante, rétrospective,
  • selon la couverture géographique : internationale, nationale,
  • Normes de présentation : Monographies, Articles, Sites Internet, Thèses, Rapports.
  • Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur la citation (tronquée, modifiée, courte, longue …) sans jamais oser le demander.
  • Gestion des appels de note bibliographiques (NOM, Date, numéro de page) (HOUELLEBECQ, 2004, p. 17)
  • Les ouvrages et monographies :
    • NOM Prénom, Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition, Editeur, Date, nombre de pages (collection et numéro dans la collection)
    • STARSKY David, Le capitaine Dobbey est un imposteur, San-Francisco, Zébra3 éditions, 1980, 123 p. (collection « Hutchinson », n°3)
    • Si 3 auteurs ou plus : Nom du premier auteur suivi de « et al. » (et alii)

Cours 4 : 16 Novembre

  • Les chapitres d’ouvrages (auteurs différents, même auteur)
  • Les articles :
  • Les sites Internet :
    • Page d’accueil
    • Une page d’un site
  • Les thèses
  • Les rapports
  • Exercice sur Plan d’orientation bibliographique
  • Liste des thèmes à traiter (en choisir 2 sur les 5 suivants)
    • 1. L’élection présidentielle américaine
    • 2. La place des femmes en politique
    • 3.Le créationnisme
    • 4. Nicolas Sarkozy
    • 5. Le Parti socialiste.

Cours 5 : 23 Novembre

  • Correction du petit exercice de plan d’orientation bibliographique
  • TP : filage d’une recherche documentaire idéale sur le sujet du créationnisme.

Cours 6 : 30 Novembre : EVALUATION FINALE DU COURS.

    • Evaluation finale. Questions de cours sur des définitions et les normes de présentation bibliographiques.
    • Téléchargez le document contenant les sujets (evaluation biblio.doc) , remplissez-le, et renvoyez-le moi (au format « .rtf ») à la fin des 2 heures à l’adresse : olivier.ertzscheid AT gmail.com 🙂
      • Internet et droit d’auteur
      • Les méthodes de lecture dans l’enseignement
      • Le marché du livre
      • Le roman policier
      • Le logement étudiant
      • Les médicaments génériques
      • Le mariage homosexuel
      • Le 11 septembre et se conséquences
      • Les blogs
      • Le réchauffement climatique
    • Evaluation finale (2ème partie)
    • En reprenant l’un des deux sujets attribués la dernière fois, et avec le (la) même binôme, vous rédigerez la bibliographie correspondante, en modifiant si nécessaire et d’après mes corrections, la problématique proposée. La bibliographie devra comprendre obligatoirement et a minima (c’est à dire qu’elle peut en comprendre plus … mais pas moins) :
    • 3 ouvrages ou monographies
    • 3 articles de presse quotidienne et/ou magazine (en français ou en anglais)
    • 5 sites Internet ou blogs
    • Le tout sera rédigé dans un document Word comprenant vos noms et prénoms, votre problématique bibliographique (éventuellement modifiée selon mes corrections), enregistré au format .rtf, respectant les normes de présentation bibliographiques vues en cours, et envoyé à mon adresse : olivier.ertzscheid@univ-nantes.fr à la fin du cours (assurez-vous que le document m’est bien parvenu en vérifiant votre boîte mail une fois celui-ci envoyé)
    • 3 critères seront pris en compte dans la notation :
      • respect des normes de citation bibliographiques
      • respect des consignes (nombre de sites et d’ouvrages)
      • Adéquation des références bibliographiques en réponse à la problématique et au sujet choisi.
    • Good luck 🙂

      Exemples de bibliographies :

      Le nombre d’étoiles (*, **, ***) indique le niveau de respect des standards et des normes professionnelles.

      Publicités

      2 réflexions sur “A1 – Bibliographie

      1. Barbara Guillot et Bertille Chateigner dit :

        Barbara Guillot
        Bertille Chateigner

        Sujet : les best sellers dans les librairies
        Problématique : une librairie peut-elle vivre sans les best sellers ?

        Mots-clé : best sellers, succès de librairie ET librairie ET part des ventes

        Sites incontournables : CNL, SNE

        Personnes à contacter :
        – Sylvie Ducas maître de conférences en littérature française du XXe siècle et coordinatrice des formations Métiers du livre de l’Université Paris X-Nanterre – Saint-Cloud
        – Fabrice Piault, rédacteur en chef adjoint de Livres-Hebdo
        – Laurent Laffont,directeur littéraire, éditions Lattès ;
        – Isabelle Smadja, auteur de Harry Potter, les raisons d’un succès, éditions PUF
        – Henry Dougier, fondateur et directeur des éditions Autrement

        – Madame Nicol
        – Monsieur Viart

      2. Evélina Simon - Lucile Pajot dit :

        Les romans jeunesse 6-12 ans

        Problématique documentaire (différentes propositions) :
        « Comment a évolué le merveilleux dans les romans jeunesse 6-12 ans ? »
        ou
        « Quels sont les thèmes abordés aujourd’hui dans le roman jeunesse 6-12 ans, et de quelle façon sont-ils abordés ? »

        Mots-clefs :
        romans jeunesse sauf adolescents
        lecture jeunes thèmes sauf adolescents
        évolution lecture jeune sauf adolescents
        évolution merveilleux roman enfants
        contes enfants évolution
        chiffre d’affaires contes fantasy SF jeunesse 2007 sauf adolescent

        Sitographie :
        http://jeunet.univ-lille3.fr/rubrique.php3?id_rubrique=23
        http://jeunet.univ-lille3.fr/article.php3?id_article=886
        http://savoirscdi.cndp.fr/Fonds/AideAuChoix/Litteraturejeune/chronologie.htm
        Recherche sur le Sudoc et sur Electre.

        Intervenants :
        libraires
        enseignants primaire et collège
        maisons d’édition jeunesse
        enfants 6-12 ans

      Laisser un commentaire

      Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

      Logo WordPress.com

      Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

      Image Twitter

      Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

      Photo Facebook

      Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

      Photo Google+

      Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

      Connexion à %s

      %d blogueurs aiment cette page :